Les santons provençaux

Aucune crèche n’est semblable à une autre, car chaque fois son créateur reconstitue ses origines et son histoire, laissant ainsi libre cours à sa créativité. Cela préserve les anciens métiers traditionnels de la Provence, qui se reflètent si bien dans l’histoire des Santons de Noël. En voici quelques-unes d’entre elles retracées par des santons célèbres.

L’ange messager de la naissance imminente du Christ. En Provence, le céleste rencontre la musique folklorique. Le plus connu dans ce contexte est l’ange « Boufareu », qui sonne infailliblement dans sa trompette et conduit ainsi le peuple à l’écurie de la Sainte Naissance. Marcel Carbonel a aussi pensé à l’ange qui se tient près de la mangeoire, qui symbolise la présence de Dieu et, avec d’autres anges, veille sur l’enfant céleste.

La sainte fille assise ou agenouillée, en considération de l’enfant. Josef, agenouillé, portant un capot. L’enfant Jésus, dans une grâce simple, enveloppé dans une couche, allongé sur la paille. Cette figurine est également faite d’argile aujourd’hui, mais était autrefois faite de cire, un matériau qui devrait incarner la divinité.

L’aveugle personnage de la pastorale de Maurel, élégamment vêtu de Spencer bleu à garniture jaune, orné s’appuyant sur l’épaule de son fils.

Bartoumieu le bouffon de la pastorale, apparaît comme un Type à la fois gentil et un peu négligé.

La gitane est l’une des figures les plus populaires de la crèche depuis son apparition vers 1820, signe que la Provence a longtemps été un pays hospitalier. Sur un bras, elle porte un enfant, le tissu noué avec grâce, dans l’autre main, elle tient un tambourin. Sa jupe tombe dans de nombreux plis. En produisant ces détails, le santonnier exprime tout son savoir-faire.

Le Ravi (à propos de l’extatique) est l’une des figures de la crèche depuis le début. Il illustre la joie naïve de la naissance et sa reconnaissance et son extase sont visibles par ses bras levés au ciel.

Il ne faut oublier aussi un personnage important de chaque crèche, le berger qui prend diverses apparences et postures : jeune, agenouillé, vieux et sage, allongé dans l’attente, accompagné d’un mouton.

Sans les bœufs et les ânes, ainsi que les moutons et les agneaux, la pastorale ne serait pas pastorale.

Les trois rois mages dont partie des santons provençaux les plus célèbres. Il s’agit de Melchior, le maure, la tête couverte d’un magnifique turban, un gobelet étincelant à la main. Balthasar, le roi blanc, porte un manteau violet brodé d’or. Gaspar, à genoux, offrant un cercueil rempli de pièces d’or.

Acheter des santons à peindre de la foire aux santons !
Scènes de vie des santons de Provence du petit monde des santons !